Le choix du eliquide, surtout quel taux de nicotine prendre, c'est la question incontournable quand on débute la vapote.
Nous vous proposons ce petit schéma :
Bien sûr tout ceci est à titre indicatif, nous savons tous qu'il y a des cigarettes plus fortes les unes que les autres, alors ce que nous vous conseillons c'est de tester sans prendre de grande quantité de eliquide et de mélanger 2 taux de nicotine si besoin.
Exemple: vous fumez 25 cigarettes par jour, vous allez prendre alors un eliquide de 16 mg de nicotine et un eliquide de 12 mg de nicotine de même saveur. Si vous trouvez le 16 mg trop fort vous pourrez alors mettre 1/3 de 16 mg et 2/3 de 12 mg pour équilibrer, etc... Nous sommes tous différent, nous devons tous chercher un peu quel taux de nicotine s'adapte le mieux à nous.
Et le 0 mg de nicotine?? Bon, nous partons tous du principe de vouloir soit diminuer les "tueuses" ou de les éliminer entièrement de notre vie (l'idéal). La vapote est un des moyens les plus efficace d'arrêter de fumer parce que nous gardons les mêmes sensations lors du passage de la vapeur dans la gorge (appelé le "hit") et la gestuelle. Nous vous conseillons de faire des étapes à moyen et long terme pour faciliter les transactions jusqu'à l'aboutissement final : plus de cigarette et plus de vapote avec nicotine.

Exemple:
Vous êtes fumeur de 25 cigarettes/jour et commencez la vapote avec un taux de nicotine de 16 mg, vous faite au début un mélange entre cigarette et vapote, définissez vous une étape de 2 à 3 mois pour diminuer le nombre de cigarette/jour jusqu'à ce qu'il n'y est plus que la vapote dans votre vie (le mental est très important, ne vous laissez pas tenter par "juste une petite de plus", mieux vaut vapoter un peu plus qu'une cigarette).
Bon, finalement la cigarette fait partie de votre passé, deuxième étape c'est de diminuer le taux de nicotine de la vapote jusqu'au taux 0 mg, faite le par étape aussi : 3 à 6 mois de 16 mg, 3 à 6 mois de 12 mg, etc.. jusqu'à 0 mg.

Pour les goûts des eliquides, une grande majorité commence par des saveurs de tabac. Nous rappelons ici qu'une saveur identique au tabac n'existe pas, des saveurs proche, parfois légèrement sucrées mais jamais identique. Il y a dans une cigarette tout les produits nocif qui font partie du goût que nous ne trouvons pas dans les eliquides. Ici aussi l'idéal c'est de pouvoir varier de goût de temps à autre pour précisément "fuir" du goût de tabac et pouvoir passer à autre chose. Mais ceci est simplement un conseil, puisque les goûts et les couleurs... testez quelque goûts parfois vous serez agréablement surpris.

Bonne Vapote